Positionnement Gagnant Laurence Hubert Pour faire rayonner la différence

[POSITIONNEMENT GAGNANT]
Laurence Hubert
, graphiste
« Pour faire rayonner la différence »

Laurence Hubert Portrait

Laurence Hubert est une de mes toutes premières clientes (peut-être même la première !). Je prends beaucoup de plaisir à l’accompagner sur ce chemin, sur lequel chaque nouvelle action affirme et renforce encore davantage son positionnement… Et on se laisse bluffer à chaque fois par ses résultats qui dépassent toutes nos attentes !

C’est donc avec un méli-mélo d’émotions, toutes plus positives les unes que les autres, que je te propose de découvrir son positionnement, sa personnalité, ses valeurs, ses choix, et comment tout cela fait sens et prend vie dans son quotidien pro…

Salut Laurence ! Je me réjouis d’avoir cet entretien avec toi pour parler de ton positionnement fertile, je sais d’avance qu’il sera hyper inspirant ! 

Pour commencer, peux-tu nous parler de toi… Comment te présentes-tu, généralement ? 

Je suis graphiste indépendante et j’aide les entreprises qui mettent du sens dans leurs actions à faire rayonner leur différence à travers la création de leur identité visuelle et de leur site web. 

Simple, clair et efficace ! ;-) Tu nous en dis un peu plus ?

Dans mon ancienne vie, j’étais graphiste salariée.

Sauf qu’après 6 ans de salariat et après être devenue mère, j’en suis venue à être dégoutée de mon métier.
Mais j’ai compris que…

le problème n’était pas le métier, mais la posture : la subordination, ça n’était plus pour moi ! 

Alors en 2017, je me suis lancée en tant que graphiste indépendante, activité que je développe sous le statut d’entrepreneure en coopérative d’activité et d’entrepreneur (CAE) qui me permet d’avoir tous les avantages du salariat sans ses inconvénients + tous les avantages de l’indépendance.

Sans compter l’état d’esprit coopératif et bienveillant et mes 150 collègues entrepreneurs !

Je te rejoins complètement là-dessus, j’ai d’ailleurs fait le même choix que toi !
En quoi dirais-tu que tout ça te ressemble tout particulièrement ?

Mon approche de la communication visuelle et du design graphique se fonde sur l’identité de la personne à travers son entreprise.

On ne cesse pas d’être soi en étant entrepreneur et justement, c’est en faisant rayonner sa différence que l’on attire les personnes qui sont sur la même longueur d’onde que soi.

C’est ce que je fais pour mes clients : les accompagner dans la mise en valeur de leurs différences, dans le fond (contenu) et dans la forme (contenant : logo, site web, supports de com).

Justement, je dis souvent que « « qui on est » impacte ce que l’on fait, comment on le fait et pour qui on le fait », c’est le socle d’un positionnement fertile.

Comment cela se traduit pour toi ?

J’aime profondément les différences. Parce que la différence, c’est beau !

Et si je porte cette vision aujourd’hui à travers mon métier, c’est parce que j’ai grandi en ayant la place de celle qui fait le lien entre deux visions du monde et j’ai eu très tôt la conviction que les divergences, les différences peuvent co-exister voire même, peuvent coopérer !

Aujourd’hui, en tant que mère, je continue à faire le lien entre la culture malgache de mon mari et la mienne. Faire rayonner et rendre visible la richesse de l’être humain, c’est ce qui me fait lever le matin ! 

Et tout ça “transpire” naturellement à travers mon activité, car j’ai choisi de devenir entrepreneure justement pour aligner toutes mes convictions avec mon métier.

J’utilise mon savoir-faire de graphiste et mon goût de l’accompagnement pour aider les entreprises qui mettent du sens dans leurs actions, qui veulent faire bouger le monde vers plus de coopération, d’humanité, de conscience et d’écologie. 

Car je suis convaincue qu’en rendant visibles ces entreprises engagées, je participe à ce changement de société dont nous avons tant besoin ! 

Et pour faire rayonner ces entreprises, j’utilise tout simplement l’être humain que je suis (la boucle est bouclée). Plus concrètement, tous les domaines sur lesquels j’avance personnellement viennent nourrir mes compétences professionnelles et ma posture.

Et inversement. Ma posture d’entrepreneur m’aide à relever les défis de ma vie perso. Chaque pas que je fais du côté pro ou perso fait que mon activité se développe à mon image.

Et parfois ça vient appuyer là où ça fait mal. Alors je travaille sur ce qui me touche en me demandant pourquoi ça me touche, pourquoi ça bloque, et je prends cela comme un tremplin pour avancer.

Plutôt que de voir la difficulté comme un obstacle, je m’efforce de la voir comme une opportunité. Et c’est aussi cette prise de recul que je permets à mes clients en utilisant le travail autour de leur image et de leur identité.

Finalement, quel message souhaites-tu faire passer à travers ton positionnement, tes actions, ton travail et tes réalisations ?

Je veux dire à tous ces entrepreneurs qui ont aligné leur activité avec leurs convictions, que l’on peut vivre de qui l’on est, sans devoir chercher à plaire à tout le monde, qu’ils ont leur place dans ce monde et qu’ils n’ont qu’à l’incarner.

Et alors ils s’apercevront qu’ils ne sont pas seuls à vibrer sur leur fréquence ;-)

Comment décrirais-tu tes clients ? 

Mes clients ont tous comme point commun une grande conscience de leur interdépendance avec les autres et l’environnement, sans pour autant se reconnaître complètement dans des étiquettes “d’écolo”, “d’humaniste” ou autre.

Ils n’aiment pas trop les étiquettes de toute façon… Pas mal de personnes qui se définissent comme hypersensibles et multipotentielles se sentent aussi en confiance avec moi pour traduire leur univers.

Dans tous les cas, ce sont des personnes qui ont une grande capacité d’introspection et d’écoute.

Et qu’est-ce qui, d’après toi, fait que le feeling est bon entre vous ?

Je pense que si le courant passe si bien avec mes clients, c’est tout simplement parce que nous sommes sur la même longueur d’onde !

Nous partageons le goût pour les différences et l’humain, ce qui implique qu’eux comme moi nous nous efforçons d’accueillir l’autre sans chercher à le faire rentrer dans une case. C’est surement pour cela que beaucoup de futurs clients me contactent en étant déjà convaincus de vouloir travailler avec moi.

Ils sont coach, facilitateurs, accompagnants, éducateurs, spécialisés en intelligence collective, dans le soin à l’autre ou dans le soin à la Nature, et certains de mes clients sont même également graphistes ou professionnels de la communication. 

 

Pour résumer, je pense que le feeling est bon parce que je rends visible qui je suis, ce qui m’anime, et c’est tout simplement du positionnement.

C’est la plus belle réponse qui soit !

À quoi tu reconnais qu’un projet ou qu’un client correspond à ton positionnement ?

J’échange systématiquement par téléphone ou visio avec un nouveau client potentiel.

J’ai besoin de ce premier contact direct pour savoir si nous sommes faits pour travailler ensemble. Lorsque la personne utilise certains mots qui correspondent à mes valeurs et ma vision, je sais que nous avons déjà des points communs.

Alors je creuse en rebondissant sur ce qu’elle partage avec moi de son activité, de ses questionnements pour exposer ma vision à mon tour et dans 99 % des cas, même par téléphone je sens que les yeux de mon potentiel client pétillent et alors je sais que nous allons travailler ensemble, même si c’est dans un an.

Génial ! Et qu’est-ce qui ressort généralement quand tu parles vrai ? Comment ton positionnement est-il palpable ? 

Que ce soit lors de mes webinaires, en live ou en rdv présentiel, je sens que les personnes en face de moi vibrent.

Beaucoup me disent directement que ce que je dis leur parle, qu’elles sont heureuses d’avoir échangé avec moi, qu’elles se sentent ressourcées, nourries. Ce qui ressort à chaque fois, c’est beaucoup d’enthousiasme.

Parle-nous de ton offre fertile… en quoi consiste-t-elle ? et pourquoi est-elle “fertile” ?

Le kit visibilité, l'offre fertile de Laurence Hubert

C’est un programme qui s’appelle le Kit Visibilité. Cela consiste en un accompagnement de 4 semaines pour permettre à des entrepreneurs qui ont aligné leur activité avec leurs convictions de faire eux-mêmes un site qui leur ressemble. Je les soulage sur l’aspect technique et design et les accompagne sur le fond, la structure, leur identité et leur visibilité.

Ils repartent avec plus qu’un site : une nouvelle posture qui leur permet d’oser rayonner davantage. La coopération y a toute sa place puisque ça se passe en groupe. Ainsi chacun bénéficie de la dynamique d’entraide et de bienveillance, ce qui fait qu’ils se sentent en confiance pour dépasser leur syndrome de l’imposteur et autres freins propres à l’entrepreneuriat.

C’est une offre fertile parce que bien qu’en partie automatisée sur certains aspects, j’ai pu privilégier mes forces et mes attirances naturelles : l’accompagnement et la capacité à tomber juste dans mes propositions graphiques.

Ainsi comme en permaculture, j’utilise le terreau qui est déjà là en moi plutôt que d’y ajouter des intrants qui finiront pas m’épuiser et qui ne me correspondent pas.

Plus qu’une offre fertile, c’est une offre vivante !

Chaque nouvelle session du programme donne naissance à une nouvelle version bonifiée et donc avec une valeur perçue de plus en plus haute par rapport à son prix d’achat.

Laurence Hubert en train de jardiner

C’est un cercle vertueux qui, une fois enclenché, me demande de moins en moins “d’efforts” pour être entretenu alors que son impact sur mon CA, lui promet d’être exponentiel. Voilà ce qu’est une offre fertile pour moi.

Et comment s’inscrit-elle dans ton positionnement ?

Dans mon approche et dans ma vie en générale, la quête d’autonomie est omniprésente, car pour moi elle est la clé à d’innombrables problématiques sociétales et environnementales.

Alors, accompagner les entrepreneurs, c’est bien, mais les rendre davantage autonomes dans leur communication et leur visibilité c’est encore mieux ! C’est pour cela que mon programme est à mi-chemin entre de la formation, de la création et de l’accompagnement.

Encore une fois, ma place c’est de faire le lien entre tous les aspects qui peuvent permettre à une personne de pérenniser son entreprise en faisant rayonner sa différence et donc de vivre de qui il·elle est.

Et via mon programme j’ajoute une pierre à son édifice.

Qu’est-ce que ça change pour toi d’être positionnée, et d’avoir une offre fertile ? Comment le vis-tu au quotidien et comment as-tu évolué sur ce chemin ?

Je sais que j’ai trouvé mon positionnement parce qu’on vient me chercher pour qui je suis et pas seulement pour ce que je fais. Il m’arrive (de plus en plus) d’être sollicitée pour des presta qui ne font pas (encore) partie de mes offres, mais pour lesquelles le client veut absolument que ce soit moi. Alors quand ça m’arrive je pose un cadre propre, ferme et souple à la fois en mode gagnant-gagnant.

 

Pour autant, ce positionnement ne s’exprimait pas aussi précisément à mes débuts.

Il s’est affiné avec le temps et s’est construit au fur et à mesure de mes rencontres et des retours de mes clients qui m’ont permis de confronter ce que j’imaginais avec leur expérience réelle de mon travail.

 

Grâce à ton accompagnement, Marlène, j’ai pu vraiment polir ce miroir pour aujourd’hui avoir un reflet vraiment concret et réaliste des besoins de mes clients.

Cela a eu pour résultat de me permettre d’améliorer mes offres au plus près de la réalité de mes clients et au plus près de ce que j’aime le plus faire et de qui je suis, au lieu d’imaginer ce qu’ils veulent et de me torturer pour répondre à un besoin qui n’existe pas !

 

Au quotidien je ressens une grande facilité à présenter mes offres que ce soit verbalement ou virtuellement. Je n’ai plus peur de parler tarif, délais, ou contraintes, car j’ai confiance dans ma posture pour poser mon cadre.  

Comme un courant, tout est fluide et puissant à la fois car je sais que je suis à ma place, que mon positionnement est le bon pour moi et que je peux adapter “le cours du fleuve” si l’environnement change. Et ce sera toujours “moi”.

Qu’est-ce qui est différent, selon toi, par rapport à d’autres approches ou d’autres pratiques ? Qu’est-ce qui est propre à toi, qui est nourri par qui tu es ?

Je pars du principe que mes offres sont forcement teintées de qui je suis. Et même si je n’ai pas forcément conscience de tout ce qui me différencie, je sais que mes clients apprécient ma capacité à tomber juste dans la mise en image de leur univers et de leur identité. Je transforme le fond en forme

Cela vient aussi de mes centres d’intérêt qui me nourrissent et élargissent encore ma vision. J’ai une lecture transversale et une capacité à faire des connexions au-delà d’un seul contexte ou d’un seul domaine parce que je crois que tout est lié.

Et bien que je ne sois pas la seule à avoir cette approche, j’utilise cette capacité pour créer des univers visuels, que ce soit en logo ou en site web, qui incluent l’identité de mon client dans cette vision systémique.

Et ma posture d’accompagnante avec mes clients durant les projets prépare le terrain pour un “accouchement” réussi de cette identité mise en image, qui en fait était déjà là chez mes clients, mais qu’ils ne voyaient pas dans sa globalité.

Et puis j’ai aussi un petit côté cocooning, j’aime prendre soin de l’autre et de la relation. 

Comment communiques-tu ton positionnement ? Et comment te sens-tu vis-à-vis de cette communication ?

Je m’efforce de communiquer (oui les cordonniers sont parfois mal chaussés) à la fois en réel via des rencontres réseaux et des événements de ma coopérative (entre autres), et sur les réseaux sociaux.

Je suis assez à l’aise sur LinkedIn bien qu’on attende plutôt un graphiste sur Instagram. Je prends plaisir à parler de sujets parfois à contre-pied de ce qui est attendu.

Alors que je suis une professionnelle de la forme, j’aime parler du fond et ça marque les esprits, une graphiste qui s’occupe aussi du fond.

Laurence Hubert en présentation collective

À l’inverse, alors que sur Instagram on s’attend à ce que je partage mes créa en mode portfolio, je communique plutôt sur mon mode de vie, mon personal branding, mes choix et mes engagements que je relis systématiquement à mon travail.

 

Dans tous les cas, je cherche à créer un vrai lien avec mes prospects parce que j’aime ça, créer du lien ! Aujourd’hui, je ne prête quasiment plus attention à l’écran entre le client / prospect / partenaire et moi.

Et j’essaye dans tous les cas de savoir ce qui fait vibrer la personne en face de moi et de créer une vraie relation.

Le petit mot de la fin ?

Ce serait “merci”.

Avec la communauté bienveillante que tu as créée et ton accompagnement, Marlène, je me sens plus que jamais à ma place et épanouie sur la voie que j’ai choisie.

Je peux vivre de qui je suis.

C’est ce que je souhaite à chacun et peu importe le nom du métier que je fais ou ferai, je veux moi aussi permettre à d’autres personnes de s’épanouir sur leur chemin.

Merci à toi, Laurence !

Plonge dans l’univers de Laurence…

Son site internet :
https ://laurence-hubert.com/

Son « Kit Visibilité » :
https ://laurence-hubert.com/kit-visibilite/

Retrouve aussi Laurence sur :

Instagram : @laurencehubert.graphiste

Linkedin : @laurence-hubert-graphiste

Facebook : Groupe privé pour les entrepreneurs qui veulent faire rayonner leur différence

Tu es créa freelance : graphiste, webdesigner, photographe, illustrateur… ?
Construis-toi aussi ton positionnement fertile !

Découvre mon programme !

Retrouve-moi sur :

Linkedin : @marlene-fv

Facebook : Groupe privé bienveillant pour créas freelances

Crédits Photos : Laurence Hubert / Valéry Sabattier

at tempus tristique nec consectetur vulputate, elit. commodo justo consequat.
Share This