hello world!
hello world!
hello world!

Positionnement fertile : Morgane Tubiana

Morgane Tubiana, Experte en identité de marque
& spécialiste des claques visuelles


Avec Morgane, "ça passe ou ça casse".

Car s'il y'a bien une chose dont elle n'a pas peur, c'est de déplaire.

Et c'est justement ce que j'adore : son caractère franc, bien trempé… et complètement assumé.

Alors, tu t'en doutes, il était primordial que son positionnement traduise la force de sa personnalité. C'est chose faite, et à son image : sans demi-mesure.

Je la laisse t'en parler dans cet article. Sans langue de bois.


Ma vie de brand designer : bold et no-bullshit

PAR MORGANE TUBIANA

J’étais faite pour entreprendre, c’est évident.

J’ai toujours aimé faire les choses par moi-même et bosser en solo. J’avais juste peur jusque là. 

Mon père a beaucoup influencé ma façon de penser à ce sujet. Parti de rien, il a grandi dans la pauvreté dans une famille de 8 enfants. Il s’est construit lui-même de A à Z. C’est un modèle d’accomplissement de soi à mes yeux. Il n’a jamais fait semblant, et moi je ne veux plus le faire non plus. 

Morgane Tubiana avec son père
Mon père et moi

Mais pour monter ma boîte, il me FALLAIT faire ma propre expérience

C’est ce qu’on m’avait toujours répété. Alors j’ai commencé par bosser en CDI dans un grand groupe, puis en start-up, puis en agence de com’. Sauf que ça ne marchait pas pour moi. 

Je n’avais pas envie d’avoir un boss, tout comme je n’avais plus envie d’avoir des horaires rigides. Et puis, je n'adhérais pas du tout à la culture dégueulasse des agences de com’ et de pub parisiennes. 

La culture du présentiel française bridait ma liberté et ma créativité

Je crois que j’ai toujours été un peu sauvage et surtout que j’ai toujours eu horreur de respecter les règles. Inadaptée, voilà ce que je suis. Inadaptée au modèle scolaire traditionnel où l’on te dit quoi faire, et inadaptée au monde de l’entreprise et à ses manières corporate.

Mon but à l’époque était simple : je voulais être libre. Je suis une personne franche (no bullshit), et j’avais envie que ma boîte soit en accord avec qui je suis.

Mais surtout, je voulais réaliser quelque chose qui a du sens. 

Ma première expérience dans l’entrepreneuriat n’était pas le freelancing 

Avec une ancienne collègue de travail, on a monté le premier studio spécialisé en identité de marque pour les startups. On était convaincues qu'en associant la bonne stratégie et le bon design, avec les bons mots, on pouvait créer des marques qui dépotent.

Mais ça ne s’est pas tout à fait passé comme prévu 

Mes débuts dans l’activité ont été un peu compliqués. Avec mon associée, on n’avait aucun réseau et tout à apprendre sur l’entrepreneuriat et la prospection. 

1 an et demi passe. Notre CA n’est pas mirobolant, et en plus, ça ne colle plus entre nous. Elle m’abandonne trois semaines après le décès de mon père. Mais comme il le disait lui-même, “Après l’obscurité, vient le soleil”. La vie doit continuer.

La solution : me lancer en solo 

C’est à ce moment-là que j'ai décidé de me lancer en solo. Sauf que j’étais complètement paumée.

Honnêtement, c’était une période hyper difficile. Il fallait gérer le deuil de mon père, la fermeture de ma boîte, la séparation avec mon associée, et la création d’une nouvelle offre. 

Morgane Tubiana

C’était plus ou moins l’inconnu, mais je n’avais plus peur. J’allais enfin faire ce que j’ai toujours voulu : bosser en solo et être libre. 

Je savais déjà qu’un bon positionnement était indispensable pour se différencier et surtout pour vendre 

Sauf que c’est plus facile à trouver pour les autres que pour soi-même. 

Et mon positionnement n’était pas assez clair et mon offre non plus. Il fallait tout reprendre du début. Je ne vivais pas encore de mon activité, mais j’étais hyper motivée à l’idée de tout refaire moi-même.

Du coup, je me suis dit que j’allais aller discuter avec d’autres freelances qui font le même taf que moi afin de recueillir leur expérience. Et je suis tombée sur une nana avec un positionnement hyper particulier…

Une rencontre décisive 

Elle, c’est Mathilda Perrot. Et dès nos premiers échanges, ce fut le coup de foudre amical ! C’est une nana franche, directe et drôle. Elle m’a raconté un peu où elle en était de son business et de comment elle en était arrivée là. Je lui ai expliqué à mon tour mon parcours et comment je galérais avec mon positionnement et mon offre. 

Je savais que je faisais du bon taf, mais ce qui me différenciait réellement je n’en savais rien. 

En plus de ça, je ne me sentais pas spécialement en accord avec mes clients. Ils aimaient les design lisses et aseptisés à la Aircall, tout ce que je déteste. Moi, j’aime les choses intenses, bold, avec du caractère, assumées et hyper chiadées !

Scalezia

Mathilda m’a dit qu’elle suivait un accompagnement qui avait changé sa vie de solopreneure.

Avant, elle galérait sur les mêmes points que moi, et grâce à cet accompagnement, elle avait déjà doublé son CA ! et en plus de ça, elle avait un business totalement en accord avec elle-même. 

Mathilda m’a convaincue de faire appel à Marlène

Je l’ai donc contactée pour suivre le programme “Moi d’abord”. C’était le moment d’investir sur moi-même et surtout d’accepter le fait que parfois on a besoin d’être accompagné ! 

À partir du moment où j’ai décidé d’intégrer le programme de Marlène, j’étais déterminée à avancer et hyper excitée. 

Pour moi, c’était clairement un nouveau départ. À la fin du programme, je devais avoir trouvé mon positionnement et construit un business et une offre viables. 

Morgane Tubiana

Je n’avais plus envie de faire de concession, je voulais juste kiffer mon entrepreneuriat.

Alors même si j’avais un peu d’appréhension à l’idée d’y arriver, je sentais que ça allait changer ma vie dans le bon sens. 

Ce qui m’a le plus marqué : quand j’ai trouvé mon WHY !

Ça, c’était vraiment un moment incroyable ! 

Ce “Moi d’abord”, ça sonnait un peu comme un truc bullshit au début pour moi. Sauf que quand je prends du recul et que je me rends compte que j’ai construit une offre en accord avec ma personnalité, avec mes contraintes et en fonction de mes envies, le “Moi d’abord” prend finalement tout son sens.

Finalement, mon positionnement découle de qui je suis, et de ce qui me tient à cœur. Et les gens qui se reconnaissent dedans se rallient à moi. 

"Moi d'abord" : un programme exigeant, mais qui vaut le coup

J’étais hyper motivée pendant les deux premières étapes, parce qu’il était question de creuser, de trouver sa différenciation et de construire son offre.

L’étape de la communication a été un peu plus difficile pour moi. 

Par exemple, pour écrire mes articles de blog, il a fallu que je me bouscule. Ça m'a pris énormément de temps. Parce que ça ne m’intéressait pas, tout simplement. Quand je dis que je suis entière ! 

“Moi d’abord”, un programme hyper complet pour lancer une offre

“Moi d’abord” est un programme tourné développement personnel et en même temps business, et ça c’est hyper rare. Par contre, je pense qu’il n’est vraiment pas fait pour tout le monde, parce qu’il est dense et demande beaucoup d’implication. Alors si tu ne sais pas t’autodiscipliner, tu vas en chier ! 

Quand j’ai trouvé mon positionnement, j’ai compris pas mal de trucs sur moi-même

Tout prenait sens d’un coup. La manière dont je faisais les choses, mon style graphique, la façon dont je voulais vivre mon entrepreneuriat. 

Identité de marque Flocus

Ce que je voulais : travailler avec des entrepreneurs qui en veulent, le genre de mecs qui croient profondément en leur projet et qui n’arrêteront pas avant d'atteindre le sommet.

C’était comme une évidence. C’était tout le sens que je cherchais à donner à mon métier. 

Mon offre fertile : une concrétisation de mon positionnement

Je ne me vois pas comme un simple prestataire, c’est comme si j’intégrais l’équipe de mes clients et j’accorde une grande importance au fait d’avoir une posture de conseil. 

Ça va bien au-delà du dessin et de l’identité visuelle. On va au fond des choses, on creuse pour trouver ce qui fait leur singularité et sur quoi ils devraient axer leur business. 

Je mets un point d’honneur à allier vision créative et vision business, parce qu’il ne faut pas oublier que le but de tout ça c’est de faire de l’argent. 

Tout est lié. Mon offre concrétise qui je suis et ce qui est important à mes yeux. 

Au-delà de l’accompagnement, c’est aussi la concrétisation de tout ce que j’ai appris en 6 ans dans la création de marques et dans mon parcours entrepreneurial. 

J’ai créé un accompagnement sur-mesure 

J’ai pensé mon offre comme un accompagnement sur-mesure et main dans la main avec mes clients. 

Le but de mon offre est de propulser la marque et le business d’entrepreneurs (TRÈS) ambitieux, grâce à un système visuel intense. 

Identité de marque Emotions

On travaille ensemble sur leur positionnement lors d’un workshop, puis je leur construis un système visuel qui claque.

Actuellement, j’accompagne justement plusieurs entrepreneurs qui ont validé leur product market fit dans la création de leur identité de marque. 

Peu de gens le savent, mais pour une marque puissante, il faut associer deux piliers. Sans l’un ou l’autre, ça ne fonctionne pas, un peu comme pour une fécondation, s'il manque l’ovule ou le spermatozoïde, ça ne fonctionne pas !

  1. L’intensité visuelle pour une marque qui claque. Créer une identité graphique avec beaucoup de caractère.
    Je n’ai jamais aimé les trucs fades, pour marquer les esprits, il faut de l’intensité !
  2. L’approche systémique pour la déployer avec puissance. Penser l’identité visuelle comme un véritable système modulaire.
Identité de marque Runstack

J’ai toujours aimé l’idée qu’une identité visuelle est un langage propre à une boîte, alors j’accorde vraiment beaucoup d'importance à créer des identités comme de véritables langages graphiques, des systèmes qui vont envahir tous les supports de com’. 

On ne va pas utiliser l’identité visuelle de manière isolée par petites touches, on va vraiment créer une cohérence d’ensemble qui va permettre à la puissance de l’identité visuelle de se révéler et d’impacter le reste. Une vraie identité de marque. Une claque visuelle.

Un cadre et une direction claire

Mon travail sur mon positionnement m’a apporté un cadre et une direction claire à suivre dans toutes mes actions de communication.

Ça m'a permis de gagner en confiance et d’assumer clairement ma différence.

Avant, pour moi, la prospection, ça rimait avec “quémander”, je me sentais intrusive. Et il faut dire que j’ai mon petit égo, donc je ne me sentais pas du tout à l’aise avec cette idée.

J’ai toujours détesté la prospection. Ce que je voulais, c’est que les clients viennent et comprennent d’eux-mêmes que je pouvais les aider et leur apporter beaucoup.

Avant le programme, je communiquais déjà beaucoup sur LinkedIn pour que les clients viennent tout seul, mais je pense que le programme a changé ma vision de la prospection. Maintenant, je suis plus à l’écoute. Mon but lors d’un call, c’est une prise de conscience du prospect et c’est pas grave si je ne vends pas.

Mon premier client sur mon offre fertile : une agence d’architecture de luxe

Mon premier client sur mon offre fertile a été l’agence d’architecture de luxe MERSI

J’avais posté un message sur LinkedIn pour trouver un client pilote et ils sont venus à moi parce qu'ils ont changé de concept et de positionnement 4x en 1 an et demi. 

Ils avaient vraiment du mal à mettre des mots sur ce qu’ils faisaient et avaient besoin de monter en gamme, parce que malgré leur investissement, ils ne touchaient pas encore la clientèle qu’ils visaient.

La collab’ s’est super bien passée et même si elle est finie, on est toujours en contact et je suis leur avancée avec attention. 

Agence d’architecture de luxe MERSI

Le projet d'identité de marque a beaucoup plu et a été publié sur plusieurs médias spécialisés en branding.

Depuis, ils savent dans quelle direction aller et communiquent beaucoup mieux parce que leur business leur ressemble. Ils touchent plus de clients-cibles et ont pu monter en gamme sereinement.

Pour la première fois de ma vie dans mon parcours professionnel, je me sens à ma place

Tous les jours, j’aide des entrepreneurs et des porteurs de projet qui visent la réussite high level à propulser leur business grâce à une identité de marque intense.

La vie est courte et chacun devrait pouvoir vivre sans regret et disposer de son temps comme il le souhaite.

Pour moi, c’est important que chaque entrepreneur puisse devenir maître de sa vie et laisser une trace remarquable de son passage.

Morgane Tubiana

Aujourd’hui, je suis plus sereine et surtout totalement alignée avec moi-même. 

Je sais dans quelle direction aller parce que j’ai les bonnes bases. Se connaître et se comprendre est indispensable quand on veut entreprendre et surtout que ça marche.

J’ai doublé mon CA — avant même la fin du programme Moi d'abord, mon offre fertile avait déjà généré un CA de 25K€ ! — et je prends en moyenne un projet par mois. Je trouve principalement mes clients sur LinkedIn, mais j’ai fait appel à une agence de SEO pour avoir plusieurs canaux d’acquisitions et j’espère encore doubler mon CA l’année prochaine.

Si je devais tout recommencer aujourd’hui, je pense que je ne changerais rien du tout

J’ai tiré une leçon bénéfique de chaque galère. J’ai toujours été bien entourée et encouragée, que ce soit par mon mari, ma famille ou encore mes potes, même si parfois ils avaient un peu peur pour moi. On peut dire que je suis chanceuse de ce côté-là. 

Morgane Tubiana

L’entrepreneuriat n’est pas fait pour tout le monde et surtout c’est moins safe qu’un CDI. Mais si certains se reconnaissent dans mon parcours, alors je leur dirais de foncer et de ne pas avoir peur. Avec un peu d’autodiscipline, le programme d'accompagnement "Moi d'abord" peut faire des miracles.

Cette décision de me faire accompagner a été une des meilleures de mon parcours entrepreneurial. Parfois il faut savoir investir sur soi-même.

Mes projets pour démocratiser le brand design

Idéalement, j’aimerais par la suite démocratiser la pratique du branding au sein de la communauté entrepreneuriale, en mettant en place plusieurs formations et ateliers en ligne pour les entrepreneurs qui démarrent.

Pour aller plus loin

Plonge dans l’univers de Morgane…

Son site internet :
www.clacyourbrand.com

Son offre fertile : Level-up your brand

Retrouve aussi Morgane sur :

Linkedin : @morgane-tubiana-identite-marque

Instagram : @clacyourbrand

Tu es créa freelance : graphiste, webdesigner, photographe, illustrateur… ? 

Construis-toi aussi ton positionnement fertile !

Découvre mon programme & mes autres offres !

Retrouve-moi sur :

Linkedin : @marlene-fv

Facebook : Groupe privé bienveillant pour créas freelances

UN COMMENTAIRE ?

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hello !
Être indé, c’est une sacrée aventure, n’est-ce pas !

Je suis Marlène Ferrero-Varsino et j’accompagne au quotidien les créas freelances.

Souvent graphistes, webdesigners ou DA, mais aussi illustrateurs, photographes, vidéastes, motion designer, UX/UI designers…

Comme toi sûrement, ils veulent développer leur activité, pour EN VIVRE, avec plaisir et fierté. Je les aide à pérenniser leur activité – grâce à un super positionnement notamment. ^^

C'est cadeau !
À lire aussi...
hello world!
2022 — Graphiste et indépendant — | Site rénové par ima
closearrow-circle-o-downchevron-uptwitterfacebookbarsenvelopelinkedinmenu-circle