Sélectionner une page

Oh, toi graphiste freelance, toi qui bosses un (voire deux) tiers de ton temps SEUL face à ton écran, toi qui ne sais pas toujours avec qui partager tes doutes, tes interrogations et tes joies d’entrepreneur…

Ne me dis pas que la solitude du freelance t’est étrangère.
Ne me dis pas que tu n’as jamais, au grand jamais, ressenti au moins une fois le poids de l’isolement.

(Et pour toi, graphiste freelance qui ne connaît pas le tourment de la solitude : je te laisse nous dire ton secret en commentaire ! Non, mais, ho ! Faut partager ce genre de tip ! :-P )

 

La solitude et l’isolement : des maux bien connus des freelances

Quand j’interroge les graphistes sur les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien, la solitude revient régulièrement dans les réponses données.

Alors quand Karine Cascino m’a proposé d’écrire un article sur un sujet qui préoccupait les graphistes indépendants, j’ai toute suite pensé à cette problématique : la solitude du freelance !

Et pour cause, Karine est bien placée pour en parler : elle est freelance elle aussi, pas graphiste mais copywriter… Et niveau solitude c’est kif kif bourricot ! Parce que, avouons-le, la solitude et l’isolement sont des maux communs à de nombreux solopreneurs et autres freelances.

Donc elle sait de quoi elle parle la miss Karine : elle aussi a été confrontée à ce vide intersidéral qui se passe dans ta tête quand tu es seul avec ta question qui joue au ping pong contre les parois de ta boîte crânienne.

 

« De solitaire à solidaire »

Karine a mené l’investigation avec sérieux, s’appuyant sur son expérience bien sûr, mais également sur les échanges qu’elle a pu lire dans les groupes et forums (bon et puis elle a aussi été faire un petit tour discret dans notre groupe à nous, histoire de mener son enquête à fond !… Et d’ailleurs tu verras que ça l’a bien inspirée puisqu’elle cite notre communauté facebook en exemple… et elle en dit de très belles choses d’ailleurs ! #LOVE ❤️ )

Allez, j’arrête là pour ne pas te spoiler et je te laisse donc découvrir son article ci-dessous.

De solitaire à solidaire

 

PS : et pour lire d’autres articles de Karine Cascino, c’est par ici pour ses articles sur les thématiques professionnelles. (Et je ne peux m’empêcher de te recommander aussi son blog perso qui retrace les péripéties de cette impertinente quarantenaire ;-) )

dapibus massa nec consequat. Donec ut
Share This